Cocoon.Brussels 1A

Actions
The new glamping experience in town
115 000 €
montant total
  • Soutenu par plus de 90 investisseurs
  • Bénéficie de l’avantage du Tax Shelter
Cette campagne de financement est clôturée

DISCLAIMER

Toute décision d’investir doit être fondée sur un examen exhaustif des informations fournies par l’entrepreneur sur le profil en ligne. Spreds n’a procédé qu’à une vérification limitée de ces informations et ne contrôle pas l’opportunité d’investissement dans la société. Spreds n’a pas vérifié dans quelle mesure le plan financier élaboré par l’entrepreneur s’avère réaliste et n’intervient pas dans la fixation des termes finaux de l’investissement, notamment la valorisation maximum retenue. Spreds s’alignera aux termes financiers négociés avec le ou les co-investisseur(s).

Conformément à ce qui est prévu dans la note d'information du 27 Mai 2021, la période de souscription a été étendue, sur décision de Spreds Finance, jusqu'au 14 septembre 2021 étant donné que le montant total des ordres contenus dans les formulaires de souscription signés et transférés à Spreds Finance est d'au moins 25 000 € avant la Date de Clôture initialement envisagée (c’est-à-dire le 27 août 2021) et que le montant total des engagements fermes de souscription à l’Augmentation de capital de Cocoon.Brussels ne dépasse pas 400 000 €, soit le montant maximal de ce tour de financement.

Le Problème

Deux tendance fortes se dessinent depuis quelques années dans l’industrie touristique et hôtelière.

A. Logements insolites- expérience unique

Selon une enquête de Booking.com, la demande pour des logements alternatifs tels que des tipi, tiny houses, roulettes ou dômes augmente plus rapidement que celle pour des logements traditionnels tels que hôtels, motels et complexes hôteliers. En effet, en 2018 le nombre d’hébergements alternatifs a augmenté de 27% par rapport à l’année précédente. Qui plus est, 37% des voyageurs dans le monde ont dit envisager de séjourner dans un logement insolite durant l’année 2019, soit une augmentation de 25% par rapport à 2018. Cette tendance croit chaque année depuis. Selon 26% des répondants, ces nouveaux logements non conventionnels sont une tendance sur laquelle il faut surfer. La crise sanitaire mondiale n’a fait que renforcer cette demande de logements insolites car ils ont permis aux belges de s’évader, de se détendre et de se retrouver tout en restant à l’intérieur des frontières belges. Preuve à l’appui, de plus en plus de logements insolites voient le jour en Flandres et en Wallonie avec des taux de remplissages de près de 100% à un horizon temporel de 90 jours.

Enfin les # tels que #staycation #hebergementinsolite #glamping ou #vanlife ont connu une croissance exponentielle sur les réseaux sociaux. Il existe en Flandre et en Wallonie une multitude de propositions d’hébergement uniques permettant d’être immergé dans la nature. Mais qu’en est-il des grandes villes belges ? A l’heure actuelle le marché belge propose que très peu de logements insolites en plein cœur des villes.

B. Citytrip

Le secteur du tourisme est en croissance constante. Les comportements des voyageurs sont en plein changement et l’opportunité de voyager est devenue beaucoup plus simple aujourd’hui. Bruxelles a tiré profit de l'engouement pour cette forme de tourisme urbain centré sur la culture, le patrimoine et l'urbanisme, plus communément appelée City trip. Ces voyages touristiques de courte durée sont souvent marqués par leur caractère culturel et événementiel lors desquels les touristes jeunes et dynamiques sont à la recherche d'alternatives aux vacances traditionnelles.
Il manque néanmoins une offre de qualité pour découvrir Bruxelles, son histoire et sa culture dans une environnement unique.

C’est afin de répondre à ces 2 tendances que Cocoon.Brussels comble ce besoin en offrant aux voyageurs une expérience de glamping unique aux multiples facettes dans un univers 100% belge.

Marie Logé

Notre solution unique

Afin de valider son business model, Cocoon.Brussels a lancé son premier hébergement sous les toits d’une maison du 17ème siècle classée au patrimoine de l’UNESCO. Ce proof of business, sous la forme d’une première bulle de glamping propose aux clients de passer un moment inoubliable à l’intérieur d’un dôme, un réel cocon douillet dont la vue sur la Grand-Place est époustouflante.

À la vue de son succès (validation du proof of business), Cocoon.Brussels lança en mars dernier via la plateforme de crowdfunding KissKissBankBank une levée de fond participative pour construire un second hébergement insolite : la Tiny House. Même principe : une vue imprenable sur la Grand-Place et un service de qualité. Le succès de cette campagne de crowdfunding permet de souligner l’intérêt des futurs clients pour ce type de logement.

La startup Bruxelloise a donc pour ambition de proposer au public belge et international plusieurs logements de qualité et situés dans des endroits insolites (gare abandonnée, église désacralisée, bureaux désaffectés, etc.). Il s’agit d’un concept de glamping urbain permettant au public belge et international, à travers le caractère unique et temporaire des chambres de découvrir les plus belles villes de Belgique. L’ambition de Cocoon.Brussels est donc d’être la référence en matière de glamping urbain en Belgique.

Le projet commencera par 5 bulles situées sur la Grand-Place. Nous avons déjà les accords de principe des différents propriétaires des maisons.

Où en est-on aujourd'hui?

  • Analyse du marché: validé
  • Identification des fournisseurs et partenaires : validé
  • Proof of business : validé
  • Développement du site internet : validé
  • Développement de la plateforme de réservation : validé
  • Stratégie de pricing : validé
  • Optimisation des coûts: validé
  • Stratégie de campagne marketing (social media, présence presse, etc.) : validé
  • Equipe HR motivée et compétente : validé
  • Développement d’une offre de service complémentaires : Séance photo avec la vue, bouquet de fleur à l’arrivée, panier gourmandise, visite guidée de Bruxelles, etc. : validé

On a besoin de vous!

Nous avons besoin de vous afin de concrétiser cette vision et de donner davantage d’élan à Cocoon.Brussels. Le but de cette campagne est donc de scaler le projet de logements insolites. Ainsi, l’objectif est de graduellement ouvrir plusieurs expériences de glamping dont la particularité est leur personnalité unique et leur localisation.

La levée de fonds permettra dès lors de financer :

  • la construction des différentes bulles et espaces SDB (67%)
  • l’aménagement et la décoration des bulles (23%)
  • la constitution d’un fonds de roulement ( frais HR, event PR, campagne marketing : 10%)

Cocoon.Brussels est une startup ambitieuse et réaliste. Aujourd'hui nous avons une bulle et construisons notre première Tiny House. Les fonds levés via Spreds seront utilisés afin d'ouvrir les prochaines expériences glamping. Si le montant récolté est inférieur qu’espéré, Cocoon.Brussels fera varier le nombre de bulles (de 3 à 5 bulles supplémentaires) évitant cash-flow négatif trop important. Ainsi, une fois ces bulles initiales construites, le but est de financé notre croissance future via fonds propres.

Ils ont déjà parlé de nous

Et le Covid dans tout ça?

Chez Imagine Belgium, nous avons ouvert notre espace pop-up de réalité virtuelle en septembre et louons notre salle d’évènement avec une vue sur la Grand-Place, mais le manque de passage dans le centre de Bruxelles nous a vraiment porté préjudice. Nous avons donc brainstormé et cherché des sources alternatives de revenu. Ce grenier et sa vue incroyable nous ont toujours fait rêver, voilà comment l’idée est née

Marie Logé

L'arrivée de la COVID-19 et les mesures gouvernementales prises ont eu pour conséquent de restreindre les belges à voyager à l'intérieur des frontières du pays. Les voyageurs de Cocoon.Brussels sont donc à quelques exceptions près tous des résidents belges. L'ouverture prochaine des frontières permettra aux voyageurs étrangers d'également profiter de l'expérience de glamping urbain.

Tout doucement notre quartier va reprendre vie (ouverture des terrasses, organisation de certains évènements en plein air, etc.) Le succès actuel de cocoon en temps de confinement, nous confirme que la demande ne peut "que" grandir, lorsque les touristes reviendront dans le centre.