Welexit 1A

Actions
Breaking the barriers to justice
495 400 €
montant total
  • Soutenu par plus de 80 investisseurs
  • Bénéficie de l’avantage du Tax Shelter
Cette campagne de financement est clôturée

DISCLAIMER

Toute décision d’investir doit être fondée sur un examen exhaustif des informations fournies par l’entrepreneur sur le profil en ligne. Spreds n’a procédé qu’à une vérification limitée de ces informations et ne contrôle pas l’opportunité d’investissement dans la société. Spreds n’a pas vérifié dans quelle mesure le plan financier élaboré par l’entrepreneur s’avère réaliste et n’intervient pas dans la fixation des termes finaux de l’investissement, notamment la valorisation maximum retenue. Spreds s’alignera aux termes financiers négociés avec le ou les co-investisseur(s).

La campagne se clôturera de manière anticipative le dimanche 17 juillet 2022

80% de nos besoins juridiques ne sont pas traités

Cette statistique ressort d'un récent rapport commissionné par le Ministère français de la Justice. Comment est-ce possible ? La réponse est simple...

Pour une grande partie de la société les avocats sont peu accessibles. Et les services juridiques sont chers et opaques. Par conséquent, quand on a un problème juridique, on va chercher à le repousser autant que possible.

Pourquoi ? Parce qu'on a principalement deux options pour régler le problème.

Et les 2 options sont mauvaises.

Option n° 1 : Chercher sur Google

Le problème avec Google est qu'on va devoir trier une montagne d'information, pour ensuite tenter de l'appliquer à notre situation personnelle.

Option n° 2 : Prendre rendez-vous avec un avocat

À priori, cela devrait être la bonne solution. Mais peu de monde ose s'y aventurer tant que le problème ne semble pas réellement urgent. Alors on repousse tant qu'on peut. Sauf qu'en repoussant un problème, il ne disparaît pas. Il se transforme tout simplement en anxiété.

"Dis le au monde Johnny..."

... Dis-leur : moi Johnny, un homme, je suis victime de violences conjugales. Et on verra combien de personnes te croiront et seront de ton côté.

Amber Heard (en s'adressant à Johnny Depp)

Alors Johnny a pris un avocat. Et la suite, on la connait.

Mais qu'en est-il de celles et ceux qui n'ont pas accès aux services d'un bon avocat ? Qu'en est-il de ceux qui laissent tomber parce que ça semble trop compliqué ? Qu'en est-il de ceux qui pensent être trop "petits" pour pouvoir gagner en justice ?

Parlez à un avocat spécialisé, dès aujourd'hui et pour 29€.


La mission de Welexit est de rendre les services juridiques accessibles à tous. Pour cela, la startup s'est tout d'abord focalisée sur un élément crucial : La première consultation.

Cette étape permet de remplacer la peur de l'inconnu par une réflexion constructive. En d'autres mots, le stress fait place à l'espoir.

Welexit a donc décidé de rendre la première consultation simple, rapide et financièrement accessible à tous. Ainsi, en vous rendant sur le site de Welexit, vous pouvez fixer une consultation avec un avocat en 1 minute.

Vous avez bien lu. En 1 minute. Il vous suffit de remplir un formulaire. Et payer 29€ ou 39€, selon la formule choisie.


Vous avez finalisé le formulaire ? Vous pouvez passer à autre chose. Welexit s'occupe de tout !

Et en fixant la consultation avant 16h00, vous pourrez consulter l'avocat le jour même.

Naturellement, vous ne parlerez pas à n'importe quel avocat. Cette startup vous met en relation avec un avocat :

- Spécialisé dans la bonne matière juridique
- Localisé dans votre région
- Conseillé par d'autres utilisateurs de la plateforme

Ensuite ? C'est à vous de décider. En effet, la consultation se fait sans aucun engagement de votre part.

Enfin, vous pouvez opter de consulter par téléphone (et bientôt également par vidéoconférence). Oubliez donc les déplacements et pertes de temps inutiles. Sauf si vous souhaitez rencontrer l'avocat. Dans ce cas, vous pouvez optez pour la consultation au cabinet.

Facteur X : Le service


C'est une chose de dire qu'on veut aider les gens. C'est tout autre chose de le faire. La meilleure manière de savoir est donc de voir ce qu'en disent les utilisateurs. Alors voici quelques avis postés sur Trustpilot:

J'ai obtenue une entrevue téléphonique très rapidement. L'équipe welexit est très réactive,suite à un imprévu, ils ont déplacé mon entrevue sans difficulté.J'ai obtenu des réponses à mes questions et des conseils précieux.J'espère ne plus avoir besoin de conseils juridiques mais si c'est le cas, je ferai encore appel à welexit 😊

Ness Unal

Il est facile de publier un bon avis sans mentionner les mauvais. Sauf qu'en ce qui concerne Welexit, chaque avis confirme celui qui précède.

Sur l'ensemble des avis postés sur Trustpilot, on retrouve :

- 95% d'avis 5 étoiles
- 5% avis 4 étoiles
- C'est tout.

Il en va d'ailleurs de même sur Google, avec 100% d'avis 5 étoiles. Et si vous vous demandez ce qu'ont à en dire les utilisateurs qui n'ont pas accordé la note maximale, voici un exemple :

C'était géniale,cette expérience m'a permis de gagner beaucoup de temps.Tout était en ordre, le temps , l'heure de l'appel avec l'avocat,L'avocat a été soigneusement sélectionné de manière spécialisée selon ma demande.Merci à tous :)

Motaz | 4 étoiles


Welexit ne se limite d'ailleurs pas à lire les avis postés en ligne. Ayant à coeur de créer le meilleur service imaginable, elle a collecté en interne l'avis de plus de 25% de ses utilisateurs. Elle a ainsi constaté que près de 95% des utilisateurs étaient satisfaits de leur consultation. Qu'en est-il des 5% qui étaient insatisfaits ? Welexit leur a offert une consultation supplémentaire. Résultat final : près de 100% d'utilisateurs satisfaits.

Pour cette startup, la satisfaction des clients n'est pas un argument publicitaire. Le bonheur de ses utilisateurs, tout comme celui de ses collaborateurs, fait partie de la culture de l'entreprise.

Qu'en est-il des avocats?

Le service de Welexit est en ligne depuis moins d'un an. Pourtant, la startup collabore déjà avec plus de 130 avocats en Wallonie et à Bruxelles.

Là aussi, la satisfaction est de mise. La startup met tout en œuvre pour offrir aux avocats un service facile d'utilisation, et qui s'intègre parfaitement dans leur quotidien.

Elle est d'ailleurs bien placée pour connaître le quotidien des avocats étant donné que son co-fondateur est lui-même un ancien avocat du barreau de Bruxelles. Et ça fait toute la différence.

Au mois d'avril, Welexit a réalisé un sondage auprès des avocats inscrits sur sa plateforme. Pour cela, elle a appliqué une méthode théorisée par Rahul Vohra, fondateur et CEO de la startup américaine "Superhuman".

Cette méthode, devenue pratique courante dans le monde des startups, permet de déterminer si un produit ou service a éteint le stade de "product/market fit", crucial pour déterminer les chances de croissance d'une startup.

Pour cela, il suffit de poser la question suivantes aux utilisateurs: "Comment vous sentiriez-vous si vous ne pouviez plus utiliser notre produit ?". Si plus de 40% répondent "Très déçu", c'est un signe que vous avez atteint le stade de "product/market fit".

Résultat du sondage mené par Welexit : 54% des répondants ont coché la case "très déçu" ! Et au total, près de 90% des répondants ont affirmé qu'ils sentiraient une certaine déception si la startup venait à disparaître.

Utilisateurs et avocats sont donc heureux. Que demander de plus ?

Réponse : Éducation juridique (gratuite)

Il reste toujours un peu de parfum à la main qui donne des roses.

Confucius

Welexit est en mission.

La preuve en quelques chiffres :

26.000 Followers
...sur Instagram, Facebook, TikTok

200 publications
...sur Instagram & Facebook

100 Vidéos
...sur TikTok (dont 0 danses)

70 Articles
...publiés sur le site

600.000 Impressions
...sur Instagram sur les 3 derniers mois seulement

+2.000.000 Visualisations
...des vidéos des Welexit (sans aucune dépense publicitaire !)

Ces chiffres sont hors normes pour une startup aussi jeune. Pourtant, elle affirme que ce n'est que le début. Welexit a en effet pour objectif de multiplier par 10 la qualité et la quantité de ses contenus. Son objectif : Informer pour donner le pouvoir aux justiciables et changer les habitudes.

Birdhouse Cohort 10

En octobre 2021, Welexit a été choisie pour participer à la 10ème édition du programme d'accélération de Birdhouse, dont le partenaire financier n'est autre que Belfius. Elle a ainsi intégré une liste restreinte de 11 startups, choisies parmi plus de... 500 entreprises !