SCANDALOOK 1A

Actions
The Fashion Network
167 000 €
montant total
  • Soutenu par plus de 50 investisseurs
  • Bénéficie de l’avantage du Tax Shelter
Cette campagne de financement est clôturée

DISCLAIMER

Toute décision d’investir doit être fondée sur un examen exhaustif des informations fournies par l’entrepreneur sur le profil en ligne. Spreds n’a procédé qu’à une vérification limitée de ces informations et ne contrôle pas l’opportunité d’investissement dans la société. Spreds n’a pas vérifié dans quelle mesure le plan financier élaboré par l’entrepreneur s’avère réaliste et n’intervient pas dans la fixation des termes finaux de l’investissement, notamment la valorisation maximum retenue. Spreds s’alignera aux termes financiers négociés avec le ou les co-investisseur(s).

𝐒𝐂𝐀𝐍𝐃𝐀𝐋𝐎𝐎𝐊 : The Fashion Network


Déjà téléchargée par plus de 40.000 utilisateurs, SCANDALOOK est la nouvelle appli gratuite et tendance pour améliorer son shopping mode. Elle est disponible dans 140 pays en français, anglais, néerlandais et espagnol sur iPhone et sur Android.

Le principe est simple: l’utilisateur scanne le code-barres des vêtements en magasins (Zara, H&M, Mango, Bershka, …) et découvre directement comment des influenceurs, et d’autres personnes, portent ces vêtements.

SCANDALOOK donne ainsi de l’inspiration directement en magasin: l’utilisateur découvre comment le vêtement tombe sur différentes personnes, comment le combiner avec d’autres pièces pour créer une tenue originale ou dans quel contexte le porter (Travail, Mariage, Casual, …)

Style is something that each of us already has. All we need to do is find it.

Diane Von Furstenberg

L’appli permet également de consulter tout le catalogue des marques à la maison et de parcourir les looks des influenceurs depuis le confort de son canapé. SCANDALOOK offre, dès lors, une expérience shopping 360° complètement décomplexée des contraintes traditionnelles. Il est possible de commencer son shopping en magasin et de le terminer à la maison, après avoir montré son historique de “scans” à ses amis.

Le Problème

À l’heure actuelle, malgré le boom de l’e-commerce et la crise du COVID-19, on observe que les consommateurs continuent de se rendre en magasin pour essayer les vêtements, toucher la matière et flâner.

Cependant, plusieurs études montrent que 60% des gens ressentent un manque d’inspiration lorsqu’ils font du shopping : ils ont du mal à savoir s’ils aimeraient porter un vêtement, comment ils souhaitent le porter et dans quel contexte… Pour répondre à ce genre de questions, la grande majorité des consommateurs utilisent leurs smartphones en se rendant sur des applications comme Instagram, Pinterest ou YouTube pour essayer de retrouver des influenceurs qui portent les vêtements qu’ils pensent acheter.

Le principal problème pour les consommateurs est de trouver les influenceurs qui portent exactement les vêtements qui les intéressent de façon simple et rapide.

L’utilisation du smartphone en magasin est dénommée « micro-moment de shopping » par Google et influence fortement la décision finale d’achat du consommateur dans le magasin. Les marques et les distributeurs essaient dès lors d’être présents lors de ces micro-moments, cependant il est difficile d’être complètement omnicanal et de s’imposer comme référence dans ce genre de situation où les consommateurs recherchent plutôt une « preuve sociale », c’est-à-dire un avis perçu comme authentique et sincère d’une autre personne neutre vis-à-vis de la marque, généralement un influenceur.

Les influenceurs ont également du mal à être découverts au bon moment par les utilisateurs et à prouver leur impact sur la décision d’achat aux différentes marques. Ils aimeraient donc optimiser leur ratio "photos postées" / "rémunération"

En résumé, l’équipe de SCANDALOOK a détecté 3 opportunités:

  • Les consommateurs ont un problème d’inspiration en magasin et de parcours shopping fluide entre les magasins physiques et les sites e-commerces.
  • Les influenceurs ont un problème de reconnaissance de la part des consommateurs et des marques qui leur permettraient de monétiser leurs créations.
  • Les marques ont un problème de suivi et de compréhensions des consommateurs tant en magasin qu’en ligne afin d’augmenter leur satisfaction, leur fidélité et par conséquent, leurs achats.

La Solution

SCANDALOOK est une application mobile qui permet aux consommateurs de scanner les code-barres existants dans les magasins de vêtements les plus connus et de voir des influenceurs et d’autres personnes portant ces pièces dans différentes tenues.

Le but étant de donner de l’inspiration aux utilisateurs. L’application permet de retenir l’historique de ce qui a été scanné pour le montrer plus tard à ces amis, de créer des wishlists et d’être averti des variations de prix et de stock.

Pour les influenceurs, l’avantage d’être sur SCANDALOOK est triple:

  • il se font connaître des consommateurs (ils peuvent être découverts en scannant un vêtement, en parcourant le fil d’actualité ou via la fonction “recherche de looks”),
  • ils touchent une rémunération lorsqu’un consommateur achète un vêtement avec lequel ils ont créé un look
  • et enfin, ils se font connaître des marques de mode en prouvant leur efficacité via les ventes influencées

Pour les marques de mode, l’intérêt de SCANDALOOK est multiple:

  • Un outil disruptif qui permet de vendre plus et mieux grâce à l’inspiration fournie par les influenceurs et les autres membres de la communauté
  • La possibilité d’analyser le comportement des consommateurs dans les magasins et en dehors afin de repérer les nouvelles tendances et d’améliorer les stratégies marketing
  • Un nouveau canal de communication qui permet de toucher le bon consommateur au bon moment pour lui faire part de nouvelles actions marketing ultra personnalisées
  • Une plateforme qui permet de mieux identifier les influenceurs ayant un réel impact sur les ventes et qui facilite la création de futures campagnes de marketing d’influence

L’application SCANDALOOK en détail

La fonction principale de SCANDALOOK est le scan de code-barres: elle permet de directement retrouver les informations du produit scanné, ainsi que toutes les influenceuses identifiées avec ce vêtement.

Dans les mois qui viennent, plusieurs nouvelles fonctionnalités vont se rajouter sur cette page produit:

  • Les vêtements similaires: il sera possible de voir les produits similaires disponibles chez les marques concurrentes.
  • Les vêtements complémentaires: l’application suggérera automatiquement des pièces qui pourront créer une tenue complète avec la pièce scannée.
  • L’identification des vidéos: avec la croissance exponentielle de la vidéo sur les réseaux sociaux (TikTok, Instagram Reels, …), il est indispensable que les influenceurs puissent également identifier leurs looks créés en vidéos.

Le fil d’actualité montre des articles rédigés par l’équipe de SCANDALOOK en fonction de l’actualité mode, les dernières tendances en matière de vêtements, ainsi que les derniers looks identifiés par les membres de l’application.

La page de recherche permet de trouver un vêtement parmi plus de 500.000 références ou un des 40.000 membres de la communauté. Il est donc possible d’utiliser SCANDALOOK à 100% à la maison, d’être inspiré et d’acheter depuis le confort de son canapé.

L’application permet à chaque utilisateur de sauvegarder les tenues qu’il préfère, les vêtements qu’il souhaite acheter (afin de recevoir des notifications lors des variations de prix ou de stock) ou qu’il a déjà (afin de recevoir des suggestions de looks en fonction de la météo et des évènements). Il sera également bientôt possible de partager sa wishlist avec ses ami.es afin de rendre l’expérience encore plus sociale !

Enfin, chaque membre de SCANDALOOK peut poster ses propres photos et toucher une commission à chaque vente qu’il influence.

Par ailleurs, l’application SCANDALOOK va bientôt s’enrichir d’un système de gamification: chaque utilisateur va gagner des points à l’utilisation de l’application (en scannant des produits, en commentant des photos, en postant des tenues…) et ces points seront échangeables contre des coupons de réduction dans les magasins participants.

Une application, mais pas que !

SCANDALOOK, c’est tout un écosystème qui a évolué au fil du temps:

  • L’application gratuite, indispensable outil en magasin.
  • Une forte communauté de passionnés de mode se donnant régulièrement rendez-vous dans des lieux physiques ou sur Zoom !
  • Un média digital: l’équipe de SCANDALOOK produit régulièrement du contenu mode pour sa communauté de plus en plus grande. Blog, vidéos Youtube et podcasts, SCANDALOOK se veut le compagnon idéal des fashions addicts.
  • Un portail web qui permet de comparer facilement les vêtements en ligne et de consommer le contenu de SCANDALOOK sans devoir forcément télécharger l’application ou créer un compte.

Les Business Models

La startup SCANDALOOK repose sur plusieurs business models:

  • Le marketing d’affiliation: La société a signé des contrats d’affiliation avec des intermédiaires (Skimlinks, Awin, Tradedoubler …) qui fournissent une commission allant de 4 à 15% par vente référée (Un utilisateur achetant dans les 30 jours sur le site d’une marque après avoir été sur SCANDALOOK). Ce business model est exploité non seulement dans l’application SCANDALOOK, mais également sur le blog de la startup, ainsi que sur le site web.
    L’énorme avantage de l’affiliation est que SCANDALOOK ne gère aucun stock ni aucun retour, la société s’occupe simplement d’inspirer les consommateurs et de les rediriger vers les pages produits des sites correspondants.
  • Les campagnes d’influence "on-site": Il sera possible pour les marques et les agences marketing partenaires de créer des campagnes d’influence de A à Z via une plateforme SaaS. Le but pour l’utilisateur sera de scanner en magasin un QR-Code positionné à proximité d’un produit afin de voir une ou plusieurs vidéos d’influenceurs parlant du produit et donnant leurs avis.
  • Les campagnes d’influence "on-page": le principe est le même que “on-site” sauf que le QR-Code serait imprimé sur une page de publicité au sein d’un magazine de mode. Les partenaires pour développer ce produit seraient les magazines de mode et les agences de publicités. Un prototype a déjà été développé avec l’équipe d'un grand magazine de mode en Belgique.
  • Les campagnes “Web-to-Store”: En utilisant l’application SCANDALOOK, les utilisateurs gagneront des points qu’ils pourront alors échanger contre des coupons de réduction uniquement utilisables dans les points de vente des marques participantes. Le but pour les annonceurs est d’attirer plus de trafic dans leurs points de vente et d’augmenter le panier d’achat moyen.
  • L’analyse de données marketing: SCANDALOOK fournira une plateforme SaaS à abonnement annuel à destination des marques et des agences de consultance afin de pouvoir analyser des tendances mode, des comportements anonymes, de comparer les produits concurrents et d’identifier les influenceurs clés (KOL = Key Opinion Leaders)

Les marques présentent sur SCANDALOOK

A l’heure actuelle, l’application SCANDALOOK permet de consulter et de scanner le catalogue des marques suivantes:

  • Le groupe Inditex: Zara, Bershka, Pull&Bear, Stradivarius, Massimo Dutti
  • H&M
  • Mango
  • Le groupe SMCP: Sandro, Maje, Claudie Pierlot
  • The Kooples
  • Les Bourgeoises

D’autres marques sont prévues de rentrer dans le catalogue avant la fin de l’année 2021: Tommy Hilfiger, Ralph Lauren, Nike, Adidas, Levis, Cos, WeekDay, Monki, …

De plus, des marques 100% digitales vont également être ajoutées au catalogue pour suggérer des pièces similaires: NAKD, Asos, Shein, … Ces marques sont connues pour des commissions d’affiliation élevées et une communication étroite avec les influenceurs du moment.

Enfin, dans un désir de répondre à la demande de ses utilisateurs et de mieux mettre en valeur l’économie locale, l’équipe de SCANDALOOK va intégrer et promouvoir le catalogue de nombreux petits designers belges et français dans son application. En effet, de plus en plus d’influenceurs créent des looks en combinant des pièces provenant de la fast-fashion, du luxe et de designers locaux ! Il était donc important pour la startup de pouvoir leur donner l’opportunité de capter un nouveau trafic et de se faire découvrir par des nouveaux consommateurs.

Stratégie Marketing

SCANDALOOK est une marketplace à 3 acteurs: les consommateurs, les influenceurs et les marques. Le but est de se concentrer sur la croissance des consommateurs et des influenceurs dans un premier temps.

Pour cela, l’équipe marketing de SCANDALOOK se concentre sur plusieurs méthodes d’acquisitions:

  • De la publicité sur les réseaux sociaux: de nombreuses publicités sont diffusées sur les médias sociaux les plus pertinents pour la cible marketing (Instagram, TikTok Snapchat). Le coût d’acquisition via cette méthode est de 0.23€ par utilisateur.
  • Le référencement web (SEO): L’application est téléchargeable via une landing page (www.scandalook.com / www.scandalook.app). Une stratégie de référencement étendue a également été mise en place: chaque vêtement, chaque tenue et chaque influenceur présent dans la base de données de SCANDALOOK est référencé sur les moteurs de recherches comme Google et Bing ce qui permet un positionnement stratégique sur certains mots-clés et une découverte totalement organique de l’application.
  • Une stratégie de création de contenu: rédaction d’articles de mode, de conseils mode, tournage de vidéos sur les coulisses de la mode, podcasts avec des designers, ...
  • Des campagnes virales d’affichages dans les universités, ainsi que des “happenings” dans des universités, des centres commerciaux et des événements mode: des animations qui permettent de convertir rapidement un grand nombre d’utilisateurs.
  • Des événements physiques avec la communauté: organisation de soirées spéciales, de vide-dressings d’influenceurs, de meetups entre influenceurs et leurs abonnés, …
  • Du “referal”: une fois la “gamification” de l’application terminée, l’invitation d’amis sur SCANDALOOK donnera des points pouvant être échangés contre des réductions, créant ainsi une boucle de croissance exponentielle.

De plus, pour recruter spécifiquement des influenceurs sur l’application, l’équipe de SCANDALOOK repère, contacte des profils intéressants sur d’autres réseaux sociaux (Instagram, TikTok, …) et les invite à tester l’application. Si l’influenceur est intéressé de continuer, il rejoint également une communauté privée appelée “The Fashion Tribe by SCANDALOOK”.

La Fashion Tribe par SCANDALOOK

C’est la communauté d’influenceurs / ambassadeurs officiels de SCANDALOOK !

L’équipe de la startup s’est entourée des nanos et micros influenceurs mode/lifestyle les plus motivés de Belgique et de France pour promouvoir l’application SCANDALOOK.

La véritable force de cette communauté est qu’elle regroupe des personnes passionnées de mode, qui soutiennent le projet à 100%, le promeuvent bénévolement sur les réseaux sociaux et créent un cercle vertueux aidant l’équipe de développement à continuellement améliorer l’application.

Régulièrement, les membres de la Fashion Tribe se réunissent avec l’équipe de SCANDALOOK afin de discuter de l’évolution de la startup, mais également afin de découvrir de nouvelles expériences liées à la mode: discussion avec des designers belges, soirées films de mode, vide-dressings …

Par ailleurs, les événements de la Fashion Tribe sont à chaque fois l’occasion pour les partenaires de SCANDALOOK de profiter de la notoriété des influenceurs en leur adressant des cadeaux de bienvenue !

Stratégie Commerciale

La stratégie commerciale de la startup pour développer ses offres B2B sera la vente directe à des marques de modes, des agences marketing et des magazines de mode.

Les premiers clients potentiels seront abordés avec l’intention de développer un projet pilote payant qui répondra à des besoins réels (stratégie de développement “lean”).

Objectifs de la levée de fonds

Les nouveaux investissements vont permettre à la startup SCANDALOOK d’engager du personnel et de mieux financer les campagnes d’acquisition "utilisateurs":

  • 45%: Engagement de 3 personnes en marketing (Création de contenu, Community management, Animation de la Fashion Tribe, Growth Hacking, …)
  • 10%: Engagement de développeurs en freelance (Développement du SaaS B2B)
  • 43%: Efforts marketing: publicités en ligne, affichages, évènements, …
  • 2%: Financement des serveurs

L’objectif à 12 mois est d’atteindre ces KPI’s:

  • Au moins 500.000 utilisateurs sur l’application mobile
  • Des revenus via le marketing d’affiliation
  • Un MRR (Revenu récurrent mensuel) provenant des campagnes “on-site”, “on-page” et des coupons de réductions “drive-to-store”

Partenaires